Jean-Jacques GUEANT

collaborateur de la Revue depuis 1980 rend hommage à l’action bénévole des épiceries solidaires.

Épicerie sociale

Ouverte aux vents
aux saisons
au bout du quartier
l’accostable
épicerie sociale
tient bon

Pas de portail
pas Lampedusa
pas Ceuta
ou Melilla
tous ici des effacés
simples déradés

Sahel Maghreb
Zones Urbaines
pèle mêle
tous ici
vont
et viennent

Entre rayons épicés
pâtes ensachées
riz basmati
ou patates
douces
si douces

Enfants toucouleurs
aux yeux rieurs
impatients
de vivre
de picorer
au bord des allées

Et nous bénévoles
sans caddies
bénévoulant
vivre avec vous
la ronde sans faim
de la vie

Ensemble ce soir
nous gagnerons
qui sait
la voie lactée
pour nous sauver
pour abouter la Guilde des Egarés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *